Grace de Monaco

grace de monaco_1

Un film : Film d’ouverture du 67ème Festival de Cannes « Grace de Monaco » d’Olivier Dahan a suscité de nombreux remous. C’est donc avec beaucoup de difficultés que j’ai essayé au maximum d’échapper aux critiques, afin de pouvoir y aller sans a priori. Tout d’abord, d’un point de vue cinématographique, j’ai trouvé l’histoire très bien filmé et la caméra a su capter et nous rendre une lumière incroyable dans chaque scènes. Nicole Kidman incarne parfaitement autant dans la beauté que dans la délicatesse la Princesse Grace. A contrario de Tim Roth qui joue un Prince Rainier un peu trop nerveux à mon goût. Les toilettes portées par les différents personnages sont magnifiques.

Côté scénario, il est vrai que le contexte historique traité est basé sur un événement intéressant du point de vue de la micro-histoire (le film se concentre sur l’année 1962, alors que le Rocher est secoué par une crise diplomatique entre Rainier et la France de De Gaulle, son ancien mentor Alfred Hitchcock propose à « Gracie » un rôle qui lui rendrait sa place à Hollywood). Cependant, il est indiqué dès le début du générique « ce film est une fiction basée sur des faits réels ». Fatalement, on se doute bien que la véracité des événements découlera d’une vision romancée du réalisateur où les dialogues ne sont pas ceux prononcés par la princesse elle-même. Alors, oui cela peut chagriner les plus puristes et surtout la famille Grimaldi. Toutefois, il faut reconnaître que le rôle qu’a joué Grace de Monaco (anciennement Grace Kelly) est très enviable. Elle a renoncé à sa carrière et sa vie d’artiste pour se consacrer à donner un équilibre à sa famille et sa principauté. Le film nous montre une femme forte, qui sait prendre son destin en main malgré les tourments qu’elle rencontre. En bref, la Grace de Monaco version 2014 n’a pas à rougir, car elle continue à donner une image inspirante pour les futures générations. Quand Grace Kelly devenue Son Altesse Sérénissime Grace de Monaco joue le plus grand rôle de sa vie.

grace de monaco_2

Un look : Autant le dire, je me suis fait réellement plaisir à jouer la Princesse le temps de ces photos. Comme vous l’aurez remarqué, j’adopte pour une fois un chignon travaillé !!!
J’ai décidé de prendre la pose non pas sur les hauteurs de Monaco, mais celles de La Rochelle qui sont aussi belles, voir plus 😉
J’ai étais très inspirée par les tenues dans le film Grace de Monaco, je me suis prise au jeu en me parant d’un diadème brillant de mille feux, de longs gants en velours noir, d’une robe cocktail en organza bleue nuit et noir aux allures années 50-60 avec son bustier cintré et son bas évasé, d’une rivière de diamants noirs scintillants (vu dans l’article La belle et la bête version 2014) et d’une paire d’escarpins de pin-up paillettées (présenté dans un film, un look Monuments Men). J’ai beaucoup aimé me laisser prendre au jeu dans cette tenue ultra-féminine et raffinée.

grace de monaco_3

grace de monaco_4

grace de monaco_5

grace de monaco_6

grace de monaco_7

Avec ce look, j’ai voulu prouver qu’il n’y avait pas que des princesses au festival de cannes. En effet, chaque femme est une véritable Princesse 😉

Shopping : robe Newlookdiadème Claire’slongs gants Claire’s – collier Pimkie – chaussures Eurodif.

The Amazing Spider-Man 2 : le destin d’un héros

The Amazing Spider-Man 2_1

Un film : Dur Dur de passer derrière Sam Raimi ? Oui, mais en toute honnêteté ce deuxième opus de la nouvelle franchise rebootée (si si cela se dit) dirigé par Marc Webb, surpasse le premier. Vous avez suivi ? En effet, c’est un peu compliqué. Au commencement, Mr Raimi a créé la première trilogie avec Tobey Maguire et Kirsten Dunst. Ensuite, les studios ont relancé le projet (qui vaut de l’or) sous forme de reboot réalisé par Marc Webb avec en tête d’affiche Andrew Garfield et Emma Stone.
Ok j’entends d’ici certains dire mais pourquoi avoir fait une nouvelle trilogie ??? Je suis d’accord avec vous, j’ai émis la même interrogation à l’époque ^^^
En tout cas, même s’il y a des ressemblances avec la première trilogie, on en apprend davantage sur le passé de Peter Parker (Spider-Man) et de ses parents. Puis, qu’on se le dise Andrew Garfield incarne un Spider-Man tellement plus fun, cool et drôle, contrairement à Tobey Maguire qui jouait un héros plus en souffrance et qui portait tout le poids du monde sur ses épaules. D’accord, je le reconnais être un super-héros ne doit pas être facile tous les jours ^^^
En bref, l’alchimie du duo Peter/Gwen en couple à l’écran comme à la ville est très forte et fonctionne du tonnerre. Ils sont trop mignons, j’adore. Ce deuxième film est riche en émotions et nous présente des personnages plus matures que dans le premier. La très grande Sally Field joue une tante May beaucoup plus forte. Petits et grands vont être servis sur le plan de l’action, car l’utilisation du IMAX 3D est à couper le souffle. La scène d’ouverture en contre-plongée est une tuerie d’un point de vue performance graphique. On est de suite immergés dans l’univers Spider-Man. C’est comme si vous y étiez ! Les scènes de combats avec les trois méchants (oui oui vous ne rêvez pas il y a Electro, Rhino et le Bouffon-vert) sont époustouflantes. L’humour est au rendez-vous et la dose de drame aussi. Le film est d’un point de vue émotionnel plus costaud et crucial dans l’élaboration du personnage de Spider-Man.
The Amazing Spider-Man 2 a gagné son label contrôle qualité « Pur Divertissement ». Il concentre avec brio tout ce qui en fait un bon Marvel.

The Amazing Spider-Man 2_2

Un look : Quel plaisir j’ai eu de faire cette série de photo en compagnie de Spider-Man en personne. Il est super dispo et très sympa 😉
Pour une fois dans ce look, j’ai orienté mon choix non pas sur le super-héros, mais sur sa petite amie Gwen Stacy (Emma Stone). J’ai choisi cette tenue, car d’une part j’adore l’univers stylistique de la jeune femme et d’autre part en voyant sa tenue dans le film, je me suis rendue compte que j’avais dans mon dressing une tenue similaire que j’affectionne beaucoup. Si ça alors ce n’est pas une bonne coïncidence, les dieux de la mode sont avec moi !!!
J’ai ressorti ma veste préférée de mi-saison couleur vert amande agrémentée de noeuds aux poches et dans le dos. Je l’ai assorti avec une robe violette très sixties aux lignes épurées et avec deux poches en cuirs. Pour les chaussures, j’ai préféré opter pour des ballerines féériques (présentées dans l’article La belle et la bête version 2014) afin d’y mettre ma petite touche perso. Pour les accessoires, j’ai fait soft comme le look de Gwen Stacy (Emma Stone). J’ai donc misé sur une paire de collant noir, un collier nœud violet raccord avec la robe et une bague cœur mise au pouce.

The Amazing Spider-Man 2_3

The Amazing Spider-Man 2_4

The Amazing Spider-Man 2_5

The Amazing Spider-Man 2_6

The Amazing Spider-Man 2_7

The Amazing Spider-Man 2_9

The Amazing Spider-Man 2_10

Vous l’aurez bien remarqué, je ne suis pas blonde comme Emma Stone, mais avec ce look je prouve que les brunes ne comptent pas pour des prunes 😉

Shopping : veste Primark – robe Tatiballerines Repetto – bague Moa – collier DIY fait par mes petites mains.

1 2 3 4 5 6 7