My sweet cupcake

my sweet cupcake_1

Aujourd’hui je vais vous faire part de mon coup de cœur de la semaine. Ce sont les boucles d’oreilles cupcake de la créatrice Maemele. Pour la grande gourmande que je suis c’est bien évidemment un pur plaisir de pouvoir parader avec ces petites douceurs en fimo qui me permettent d’abuser des sucreries sans modération. Elles s’accordent parfaitement avec toutes les tenues et apportent une touche originale unique (d’ailleurs je les ai portées dans mon précédent post Sneakers and the city).

Ces jolies petites boucles sont d’un réalisme parfait, très bien exécutées, l’emballage de livraison est impeccable et la cerise sur le gâteau est la petite douceur glissée dans le paquet.

my sweet cupcake_2

my sweet cupcake_3

my sweet cupcake_4

Leurs côtés acidulées égayeront vos journées et vos looks, candy is so sweet ;)

 Shopping : toutes les créations de Maemele sont disponibles sur alittlemarket.com

La belle et la bête (version 2014)

La belle et la bête_1

Un film : Je ne vais pas vous le cacher, mais lorsque je me suis rendue au cinéma pour voir ce film, j’avais bien à l’esprit la merveille et au combien sacrée version de Cocteau (bon ok celle de Disney aussi). Je me suis alors demandée : pourquoi encore sortir une nouvelle adaptation de ce film (il en existe à peu près une dizaine) basé sur le conte de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ?

Dès les premières images le pari est réussi les costumes et les effets spéciaux sont magnifiques. Les couleurs rendues à l’écran sont sublimes. D’un point de vue visuel cela s’apparente à une vraie super production à l’américaine. On ne peut s’empêcher de faire un rapprochement avec Alice au pays des merveilles de Tim Burton. L’onirisme est au rendez-vous.

Là où le bas blesse c’est que derrière tous ces effets spéciaux l’émotion reste très rare. Malgré un très beau casting, le jeu des acteurs est peu présent, mise au second plan. Seul la scène de la valse entre la belle et la bête nous transporte un cours instant, mais retombe comme un soufflé sans vraiment nous arracher la larme à l’oeil.

Seul point positif comparé aux autres films, on en apprend un peu plus sur le passé de la bête et sa fameuse malédiction.

En bref, cette version blockbusterisée se veut être un mélange entre le film de Cocteau et le dessin animé de Disney, mais avec la poudre de fée en moins. 

La belle et la bête_2

Un look : Pour tenter de m’approcher du stylisme quasi-parfait du film, j’ai voulu jouer sur les deux couleurs dominantes qui caractérisent le film à savoir le rouge (comme les roses et la robe de Belle) et le noir (représentant le côté sombre de la Bête).

Afin de vous transporter au mieux dans ce fabuleux conte, j’ai décidé de m’aventurer au cœur de la forêt qui est l’élément incontournable du film. Bon, mais je ne suis pas sortie des sentiers battus, car je ne voulais pas tomber sur la Bête tout de même.

La tenue que j’ai choisi s’inscrit dans l’univers girly que j’affectionne. J’ai assorti ma robe tutu noir et son bustier pailleté avec un blazer pour donner un petit côté classe et une paire de ballerine scintillante à effet diamants. Pour les touches de rouge, j’ai opté pour des collants flashy, un serre-tête à nœud écarlate et bien sûr une belle rose rouge (cueillie directement dans le jardin de la Bête) vient apporter la dernière note de romantisme à mon tableau. Côté bijoux, j’ai orienté mon choix sur un collier et une bague dont l’esprit baroque rappel celui du film. 

La belle et la bête_3

La belle et la bête_4

La belle et la bête_5

La belle et la bête_6

La belle et la bête_7

La belle et la bête_8

J’espère que ce look vous plaît et n’oubliez pas laissez parler votre imaginaire, plus que tout au monde …

Shopping : robe tulle nafnaf – blazer Camaieuballerine Repettocollant Monoprixserre-tête Claire’s – bijoux Pimkie.

 

1 103 104 105 106 107