Carnet de voyage part 1 : entre Montréal et Niagara …

Désolé si j’ai mis un peu de temps pour écrire cet article les filles, mais pour me faire pardonner je vous ai réservé une petite surprise dans mon « Carnet de voyage part 2″ à paraître cette semaine. J’aime vous faire plaisir et vous allez voir que j’ai pensé à vous pendant mon voyage ;-) J’ai tenté de vous mettre à peu près tout ce que j’ai fait de plus important lors de ce voyage, mais bien entendu cela reste non-exhaustif, car mon article ferait sinon 10 pages ;-)

Montréal : la ville où le mot « flâner » prend tout son sens

Ayant fait des études d’histoire et étudiée le Canada, il était important pour moi de fouler la terre de mes ancêtres (et oui beaucoup de Charentais-Maritime sont allés coloniser Québec il y a déjà plus de 400 ans). Alors, nous souhaitions commencer nos vacances en douceur. Montréal c’est révélé être la ville idéale pour se reposer, profiter et découvrir les spécialités de l’Amérique du Nord.

Pour les amoureux des vieilles pierres, je vous conseille de visiter impérativement le Vieux-Montréal. Vous pourrez y déguster une queue de castor (non ne vous inquiétez pas je n’ai pas dévoré une de ces adorables petites bêtes), c’est une énorme gauffre frit où l’on rajoute ce que l’on veut dessus, délice assuré, mais ne pas en abuser, gare à l’indigestion ;-) Puis, au détour d’une rue, nous sommes tombés sur le magasin le « Noël éternel » c’est bien simple, le temps semble s’être suspendu sur cette boutique. C’est Noël toute l’année dedans. C’est juste merveilleux. Nous avons poursuivi votre aventure en partant à l’ascension du parc du Mont-Royal (attention il y a 260 marches pour y accéder) ! Mais la vue sur Montréal se mérite ;-) Depuis le belvédère du Chalet du Mont-Royal, nous avons eu une vue spectaculaire surplombant le centre-ville. Les couleurs automnales commençaient à sortir de leur torpeur. C’était juste sublime. En redescendant, je me suis laissée guider par le son des Tam-Tams au  loin. En nous rapprochant, nous avons découvert une manifestation culturelle envoûtante. Chaque dimanche de l’été, les joueurs de djembé se réunissent au pied du monument à Sir George-Étienne Cartier pour y jouer du tambours. C’est totalement enivrant !!! C’est une sorte de mini-Woodstock, une expérience à vivre absolument. Question culinaire, j’ai goûté aux petits-déjeuners les bagels St-Viateur, mais surtout j’ai tenté l’expérience Poutine !!! Sincèrement j’ai adoré ! j’avais beaucoup entendu de personnes me dire « tu vas voir c’est spécial », « ce n’est pas très bon » etc … et bien moi j’ai trouvé la poutine délicieuse ;-) bon je ne me suis pas aventurée à en manger une surgelée, j’ai été à La Banquise, près du parc La Fontaine, elles sont faites maison. Ce sont des frites croustillantes et fondantes, recouvertes de sauces brunes et de fromage type cheddar. Certes, l’aspect peut-être ragoûtant, mais n’oublions pas que c’est un plat d’hiver qui tient au corps lors des grands froids. Aussi, après nous être baladés sur les quais du Old-Port, nous avons arpenté la jolie rue principale du Village, le quartier gay de Montréal. Les petites guirlandes roses qui planent au-dessus de nos têtes sont So Girly, autant vous dire que j’ai adoré ! Enfin, nous avons terminé notre escapade québécoise au marché Jean Talon, l’un des plus grand d’Amérique du Nord. Nous y avons vu des producteurs sympathiques, des couleurs et des senteurs à foison, des variétés de fruits et légumes, mais aussi florales toutes plus surprenantes les unes que les autres, des oignons aussi gros que nos mains, oui oui je vous le jure !!!

carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_1
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_2
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_3
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_4
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_5
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_6
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_7
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_8
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_9
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_10
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_11
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_12
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_13
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_14
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_15
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_16
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_17
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_18
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_19
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_20
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_21
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle22

C’est avec le coeur gros, mais heureux que nous avons quitté Montréal. Direction Niagara pour voir ses spectaculaires chutes …

Les chutes du Niagara : 8e merveille du monde

Après un long voyage en avion, puis en bus, nous voilà enfin arrivés dans une petite gare routière à Niagara, un brin paumée. Jusque là rien d’extraordinaire. Rien aux alentours, juste quelques petites maisons typiques en bois avec perrons à l’américaine. L’air très moite et chaleur écrasante au menu, j’ai bien cru que nous allions voir une botte de paille passer comme dans les westerns ;-) ouf notre bus arrive ! Après une pérégrination de 15 minutes, nous voilà atterris dans la rue principale de Niagara. Alors là rien à voir avec le paysage de notre arrivée. Casinos, lumières, musiques, fast-food, décors déjantés, du burlesque … Nous étions totalement ébahis de voir qu’autour des chutes il y avait comme un mini Végas, puis au-delà rien du tout. Après avoir déposé nos bagages à l’hôtel, nous avons dévalé la rue (et oui Niagara est perchée sur une butte) qui amène aux chutes. Et là qu’elle ne fut pas la surprise, ça y est nous y étions, elles se tenaient ici devant nous de chaque côté de notre vue, les chutes se déployées. Sur notre gauche les chutes américaines (un brin riquiqui) et sur notre droite les chutes canadiennes incroyablement impressionnantes de part leur volume et leur forme en fer à cheval. Tout de suite, on prend conscience qu’ici la nature est reine. Nous sommes restés des heures à les contempler, à regarder ces rapides et ces tonnes d’eaux se déverser en produisant un bruit de tonnerre indescriptible. Pour notre plus grande joie, nous avons enfilé les magnifiques cirés jaunes (même si nous avions l’air ridicules, cela en vaut largement la peine) et nous sommes allés au plus près des cascades !!!!!!!!! La magie opère immédiatement. On en ressort bien mouiller, mais qu’importe c’est un spectacle que ne voit pas souvent dans sa vie ;-) Nous sommes restés jusqu’au bout de la nuit à les regarder s’illuminer de toutes les couleurs, il n’y a vraiment pas de mot pour décrire cette expérience.

carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_23
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_24
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_25
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_26
carnet_de_voyage_part_1_entre_Montréal_et_Niagara_la_rochelle_27

Après une courte nuit, nous avons fait le chemin inverse pour décoller pour NEW-YORK !!!!!!!!!!!!!!!!

TO BE CONTINUED …

Le Cokon à La Rochelle

le_cokon_1

Jamais un institut n’a aussi bien porté son nom : Le Cokon. Un véritable écrin de bien-être à deux pas du Vieux Port de La Rochelle. Je ne suis pas une grande adepte des instituts, pour tout vous avouer je n’ai jamais allé me faire masser, car comme beaucoup d’entre vous je suis un peu (beaucoup) pudique. Toujours est-il que je me plains toujours de mon dos. Par conséquent, mon cher et tendre a eu l’idée de m’offrir un bon cadeau pour un massage à Noël.
Au premier abord, je suis stressée un peu à l’idée d’être palpée tel un rouleau de printemps ;-) Puis, advienne que pourra, je me suis jetée à l’eau. Après tout j’avais besoin d’un peut décompresser.
Les mains moites j’arrive devant la porte de l’institut, je sonne, Nathalie (la masseuse avec laquelle j’avais rendez-vous) m’ouvre et là qu’elle fut mon étonnement. Dès que je suis rentrée, je me suis sentie comme dans une bulle de sérénité. Pas de bling bling, ni de poudre aux yeux, mais juste de la simplicité. J’ai eu l’impression d’arriver chez une amie. Tout de suite, j’ai été mise à l’aise et c’est le plus important pour moi.
Nathalie m’a fait rentrer dans son espace massage. Elle est vraiment adorable et très prévenante. Elle m’a fait remplir un formulaire afin de me mieux connaître. C’est une sorte de bilan pour savoir où vous avez mal etc …
Ensuite, elle m’a expliqué le déroulement de la séance et m’a dit comment il fallait que je me positionne sur la table de massage. Elle m’a également laissé choisir l’huile de massage que je souhaitais. J’ai choisi celle à base de vanille qui a pour effet de chauffer (parfait pour cette saison). Puis, elle m’a laissé quelques minutes afin que je puisse me préparer. Ce que j’ai vraiment apprécié c’est qu’elle respecte vraiment mon intimité.
Dès son retour, Nathalie a mis un fond musical très apaisant et elle a commencé le massage. J’avais pris la formule 40 mn pour un massage sur mesure (exclusivement le dos). Étant une très grande stressée, j’ai enfin pu me détendre. Le massage était parfait, agréable, relaxant, énergisant. Nathalie a bien insisté sur les zones douloureuses. Un vrai miracle je n’ai plus mal !!! Je suis ressortie de cette séance complètement requinquée et détendue.
Ce que j’ai apprécié chez Nathalie c’est son sens de l’écoute, son grand professionnalisme et ses mains de fée ;-)
Je recommande vraiment cet institut, car ses praticiens sont vraiment réputés, il suffit de se rendre sur les témoignages de leur site pour en voir les éloges. Cet endroit est un vrai moment d’évasion pure.
Le Cokon c’est vraiment que du bonheur où l’on en ressort toute légère comme un papillon.

le_cokon_2

J’espère que mon article vous a donné envie d’aller vous faire bichonner à cette bonne adresse (Le Cokon, Résidence La Corvette – 2eme étage, 22 quai Louis Durand – 17000 La Rochelle, 06 64 83 84 59)

Bonne fin de semaine les filles ;-)

1 10 11 12 13 14 15