Confiance en soi : accepter et assumer sa cellulite

confiance-en-soi-accepter-assumer-cellulite-blog-mode-la-rochelle-1
confiance-en-soi-accepter-assumer-cellulite-blog-mode-la-rochelle-2

Hello mes étoiles !!!

L’autre jour, vous avez beaucoup aimé mon premier article sur le fait de s’habiller pour soi et non pour le regard des autres. Aujourd’hui, je réitère avec un thème qui me tient à coeur et qui est souvent sujet à débat ou polémique : confiance en soi : accepter et assumer sa cellulite !

Pourquoi me direz-vous ? et, bien parce que moi-même, je suis passée par là, ça, c’est une chose, mais surtout, que je suis gavée de voir toutes les pubs ou autres articles prônant la minceur juste avant l’été !!! Pire, éliminer la vilaine cellulite qui parsème nos corps « imparfaits », pour atteinte une pseudo perfection à la gomme. Cela accentue encore plus chez vous l’effet complexe et cela m’énerve au plus haut point.

Aussi, j’ai voulu écrire ce nouveau billet, car vous avez dû le constater, j’ai des formes. Je ne suis ni mince, ni grosse. Je me situe entre les deux. Par conséquent, et je ne dis pas que j’ai le monopole sur cette question, mais très souvent les filles qui écrivent sur ce sujet sont minces (pour ne pas dire bien gaulées). Alors, oui, cela n’empêche pas d’avoir de la cellulite me direz-vous. Souvent, se sont des nanas qui franchement veulent nous montrer qu’elles aussi ont le même problème existentiel. J’ai beau regarder leurs superbes photos bien cadrées, mais rien, pas de peau d’orange, quedal ! C’est cool qu’elles veulent prôner un message positif, mais comment voulez-vous que cela paraisse crédible, lorsque l’on sent que la personne en question, fait « genre » de se créer un problème qu’elle n’a pas ? Bref, je ne vais pas polémiquer sur ce thème, car ici, ce n’est pas le but.

Ici, j’ai envie de faire un gros pied de nez à tous les modèles qu’on nous dit de suivre ou de ressembler.

Vous êtes prêtes mes girls pour vous affirmer, vous sentir belle ?! Go, pour la confiance en soi : accepter et assumer sa cellulite !!!

Comment j’ai réussi à accepter et assumer ma cellulite

Dans cet article, je ne vais pas faire état de l’acceptation de mon corps dans son intégralité. J’ai ciblé un « détail » et pas des moindres qui concerne énormément de femmes.

Je vais commencer par vous conter mon expérience pour ensuite vous donner des clés, des conseils, qui pourront vous servir quotidiennement.

Mon corps, je l’ai tantôt aimé, tantôt détesté, pour enfin le respecter et l’adorer de nouveau. Bien entendu, comme pour la grande majorité d’entre nous, tout à commencer à l’adolescence.

Oui, tu sais cette période de ta vie où tu te demandes si tu es dans les normes. Si tu es jolie ou moche. Ce moment où tu te compares aux autres. Bref, un vrai moment de bonheur dans ton existence.

Passée à l’âge adulte, j’ai constaté que j’étais victime d’un « mal » qui touche la quasi totalité du sexe féminin : la cellulite.

Oh, j’ai osé nommer le vilain gros mot !!! Remballez vos pancartes anti-cellulite et autres slogans prometteurs pour nous rendre lisse comme du papier glace juste avant l’été 😉

Oui, j’ai de la peau d’orange ! Pour tout vous avouer, je n’ai jamais été trop focalisée ou complexé par ça. Je ne sais pas pourquoi, mais en regardant bien autour de moi, j’ai vu que beaucoup de filles en avaient aussi. Par conséquent, je me suis toujours dit que ce que l’on pense être un « défaut » fait finalement parti d’une certaine normalité. Sinon, nous ne serions pas aussi nombreuses à avoir cela.

J’ai appris à accepter et à assumer ma cellulite. Elle fait partie intégrante de ma silhouette. J’ai littéralement appris à l’aimer. Mon corps ne suit pas les critères du monde la mode, je m’en contrefous royal ! Tant mieux, car en regardant bien autour de moi, dans la rue et autres, ce n’est pas ce genre d’exemples que je croise. Au contraire, ce sont plein de belles nanas toutes aussi différentes les unes des autres et avec, soit : de petits capitons, une cellulite plus marquée, quasi invisible, bref de vraies représentations de la féminité avec leur propre histoire inscrite sur leur corps.

J’ai vite pris conscience que tout le monde avait de la cellulite ou des vergetures. Alors, nous ne devons pas nous en vouloir d’être humaine mes girls.

Pour ma part, j’ai vite compris, que je ne serais pas assez ceci pour les uns ou cela pour les autres, alors, j’ai décidé de m’aimer. Le fait d’accepter et assumer sa cellulite, c’est éviter d’être en perpétuelle lutte avec soi-même.

Vivre en harmonie avec son corps, voilà un bon mantra !

D’ailleurs, le blog m’a encore plus aidé dans ma démarche d’acceptation de soi. Je vous en avais parlé lors de mon article confession sur le fait de m’assumer sans mascara.

En clair, il est vrai que je ne rentre pas dans un moule bien prédéfini et imposé par les standards de notre époque. Grand bien leur fasse, cela m’est totalement égal.

Prenez conscience mes girls, que ce corps, c’est votre corps, soyez-en fières. Aimez-le comme il est.

Règle n°1 pour accepter et assumer sa cellulite : regarder votre cellulite bien en face et apprenez à l’aimer

Il n’y a pas trente-six mille solutions pour accepter et assumer sa cellulite, il faut prendre le problème à bras-le-corps.

N’hésitez pas à affronter votre « ennemi » dans le miroir. Prenez le temps de bien vous observer. Ne détournez pas le regard, au contraire, il est important de ne pas avoir honte de votre corps.

Snobez la ! mieux, arrêter de focaliser sur votre cellulite. Prenez-la en main. Il faut se réapprivoiser votre corps en douceur. Vous pouvez masser délicatement votre cellulite avec des crèmes au parfum délicat. Allez en institut, faites-vous bichonner. Pour celles qui veulent vraiment l’atténuer un peu, car cela vous bloque, vous pouvez toujours essayer des méthodes comme la CelluBlue. Ce n’est pas interdit de vouloir améliorer son grain de peau tout en acceptant les imperfections de son corps. J’entends d’ici les filles ultra-sportives dirent : « Oui, j’ai un peu de cellulite, mais je n’accepterais jamais ces méthodes ». Tant mieux pour vous, mais nous ne sommes pas toutes des fada de sport. Alors, laissez chacune faire comme bon lui semble.

Le but, pour accepter et assumer sa cellulite, c’est de réussir à réassocier son corps, et plus particulièrement sa cellulite, avec la notion de plaisir.

Règle n°2 pour assumer et accepter sa cellulite : avoir une bonne image de soi

C’est, je crois, la règle fondamentale pour accepter et assumer sa cellulite : le respect de soi-même. Il n’y absolument rien de prétentieux à dire que l’on s’aime. Au contraire, c’est un long travail sur soi (et des années de galères) qui amène à ce résultat.

Quand vous arrivez à ce stade, c’est que vous savez que vous avez de la cellulite, mais elle ne vous dérange plus du tout. Vous vous dites qu’après tout, personne n’est parfait.

Vous avez pris pleinement conscience que les images que vous voyez partout sont retouchées, c’est le jeu ma pauvre Lucette !

Très souvent, je vois des filles être super à l’aise dans leur corps avec de la cellulite, la clé, c’est de ne pas faire de fixette dessus et cela va passer crème. Sinon, si vous tenter de trop vouloir cacher, cela va davantage attirer l’attention dessus 😉

Règle n°3 pour assumer et accepter sa cellulite : normaliser la cellulite

C’est la dernière étape et pas des moindres, montrer sa cellulite !

Pour ma part, j’ai affronté l’adversité avec l’épreuve du short ! Alors, je n’aime pas dire que c’est courageux de faire cela. Il ne faut pas déconner ! On ose juste montrer ce que tout le monde s’efforce de cacher, car la société à diaboliser cette aspect qui fait partie intégrante du corps féminin.

À vous les bikinis et autres petites tenues qui ose enfin vous montrer telles que vous êtes, dans toute votre beauté.

Vous savez quoi, comme vous, je me disais : « tout le monde doit regarder que ça chez moi ». En fait, c’est tout le contraire. Je suis tellement fière de mon corps que la confiance en soi qui dégage de moi attire que des regards bienveillants qui ne font pas du tout attention à ma cellulite.

Alors, pour accepter et assumer sa cellulite, arrêter de focaliser dessus. Osez vous habillez comme vous le souhaitez et surtout ne vous cachez plus !

J’ai toujours pensé que nous étions toutes uniques avec nos beautés singulières, soyez-vous 😉

confiance-en-soi-accepter-assumer-cellulite-blog-mode-la-rochelle-3
confiance-en-soi-accepter-assumer-cellulite-blog-mode-la-rochelle-4

Voilà ma petite histoire qui je l’espère va contribuer à accepter et assumer sa cellulite. Le but de mon article est que vous osiez vous montrer sans filtres. Mon corps ne suit pas les dictats ou les codes de la mode. Je ne ressemble pas à beaucoup de blogueuse et je sais que cela ne plaît pas à beaucoup d’enseignes qui préfèrent des profils plus en adéquation avec les « standards » de l’industrie de la mode. Je m’en fiche, car je suis moi et j’aime élever ma voix à travers mon blog pour vous montrer que nous ne sommes pas seules.

Aujourd’hui, avec cette société de la perfection, se plaire à soi-même est devenu un luxe ! Ne laissez personne entacher ce bien-être au combien précieux.

Vive la cellulite libre !!!

XOXO JENI CHÉRIE

Shopping : t-shirt et short Pimkie

4 Comments on Confiance en soi : accepter et assumer sa cellulite

  1. jenychooz
    4 juin 2018 at 08:30 (2 semaines ago)

    Moi j’accepte aussi la mienne même si c’est dur car c’est très moche quand même ^^
    Biz Jeny

    Répondre
    • Jeni
      4 juin 2018 at 19:51 (2 semaines ago)

      Coucou ma belle Jeny !!! tu as bien raison de l’avoir accepter tu es superbe !!! Et non, ce n’est pas moche, ce sont les dictats de la mode qui ont formaté notre société à le croire. Il faut juste changer la perception des choses 😉 Bisoussssss

      Répondre
  2. Elisa
    13 juin 2018 at 16:55 (1 semaine ago)

    Merci pour cet article qui a été une vraie révélation pour moi.
    Tu as complètement raison et tu peux être fière de ce que tu revendiques ainsi que du message très positif que tu fais passer à toutes les femmes qui lisent ton article.
    Il me semble que beaucoup de personnes préfèrent aujourd’hui le confort de l’aliénation à l’amour de soi. Cependant c’est grâce à des personnes comme toi que le monde peut changer et évoluer positivement.
    Vive la liberté, vive l’amour de l’imperfection, vive la diversité !

    Répondre
    • Jeni
      13 juin 2018 at 19:21 (1 semaine ago)

      Coucou Elisa ! Merci infiniment pour ton retour !!! J’attache énormément d’importance à la diversité et à l’amour de soi, car finalement cette société qui se veut si parfaite aujourd’hui souffre énormément des carcans qu’on lui impose. Il faut remettre à plat les choses et surtout se concentrer sur l’essentiel, son propre bine-être 😉 Je vais continuer à diffuser ce message sur mon blog, car si avec ma petit voix de blogueuse je peux aider à faire en sorte que vous vous sentiez mieux et bien c’est tout ce qui m’importe Bisousssssss

      Répondre

Leave a Reply