La Rochelle

Visiter les Tours de La Rochelle

pourquoi-que-visiter-tours-de-la-rochelle-tourisme-blog-city-guide

Hello mes étoiles !!!

Je reviens aujourd’hui avec un article historico-touristique, car étant donné que le contexte actuel ne nous permet plus trop de nous évader. Bien que je vous ai déjà fait un article sur les lieux à visiter à La Rochelle, je me suis dis que ce serais sympa de vous montrer en détails le patrimoine emblématique de ma belle ville. Alors, pour l’historienne de formation que je suis, je me suis dis que dans cet article, j’allais vous présenter le patrimoine phare de notre cité. Vous faire découvrir celles par qui nous sommes reconnaissables dans le monde entier ! Je vous emmène visiter les Tours de La Rochelle avec quelques explications et anecdotes plutôt cocasses 😉

Elles sont les gardiennes du port de La Rochelle. Elles représentent le symbole de notre ville. Si vous avez l’occasion de les visiter, il faut savoir que depuis le sommet, on y découvre un panorama exceptionnel sur le centre historique, ainsi que sur l’océan.

Cependant, elles abritent des mystères, des fonctions bien distinctes et une histoire propre à chacune.

Voici ma visite purement historique des Tours de La Rochelle ! En avant les anecdotes !!!

Visiter les Tours de La Rochelle

Je suis très heureuse de pouvoir vous découvrir ces joyaux du patrimoine.

Avec la crise sanitaire, c’est une nouvelle manière d’aborder le patrimoine, de le visiter et d’apprendre tout simplement 😉

  • Visiter les Tours de La Rochelle : histoire générale

Aujourd’hui et dans l’imaginaire collectif, les Tours de La Rochelle sont le symbole de La Rochelle. Cette fonction représentative leur confère une haute valeur patrimoniale mondiale.

Comment les distinguer :

– La tour Saint-Nicolas est de forme carré.

– La tour de la Chaîne est la petite ronde.

– La tour de la Lanterne est de forme pointue.

Ce qu’il faut savoir :

– Les Tours de La Rochelle avaient une fonction défensive.

– Elles sont les vestiges de l’ancienne enceinte médiévale de la ville de La Rochelle.

– Elles sont toutes les trois de style gothique.

– Malgré son aspect de donjon seigneurial, la tour Saint-Nicolas abritait dans ses pierres un officier municipal : le capitaine. Elle avait donc une fonction résidentielle.

– Pour symboliser le retour de la ville de La Rochelle sous l’autorité française en 1372 (accords passé entre le maire et le roi de France Charles V), les tours Saint-Nicolas et de la Chaîne s’inscrivent dans ce programme architectural monumental.

– D’ailleurs, pour symboliser le projet cité au-dessus, il avait été prévu un projet d’arche de pierre reliant ces deux tours. Cela aurait offert une porte monumentale à la ville, mais cela est resté à l’état d’ébauche.

– Après le Grand Siège de 1628, La Rochelle vaincue est mise sous l’autorité du roi Louis XIII. Celui-ci fait détruire les fortifications de la ville. Cependant, il épargne les Tours de La Rochelle. Étant sous protection royale, leur fonction est de protéger le port contre les ennemis, l’envasement, etc. De plus, étant devenues « propriété de l’état », elles reçoivent une garnison royale et servent aussi de prison.

– En 1651, pendant la période de la Fronde des Princes, les contestataires ce replient dans les tours. Afin de résister contre les troupes royales, les tours subissent des modifications. Elles sont dé-crénelées pour pouvoir y installer des canons.

En 1879, les Tours de La Rochelle sont classées comme monuments historiques. Elles sont restaurées par les architectes Juste Lisch dès 1884 et Albert Ballu de 1900 à 1914.

  • Visiter les Tours de La Rochelle : la tour Saint-Nicolas

    pourquoi-que-visiter-tours-de-la-rochelle-tourisme-blog-city-guide-2

Après avoir survolé l’aspect général des tours par une brève petite histoire commune. Intéressons-nous maintenant à chacune d’elle 😉

– Il est difficile de dater le début des travaux de la tour Saint-Nicolas : XIIIe ou XIVe siècle ?

– La tour Saint-Nicolas a été bâtie sur un sol vaseux, et donc par conséquent, instable. Alors, elle a été construite sur pilotis. D’ailleurs, vous pourrez en observer un dans l’entrée de la tour (il est accroché au mur à votre droite).

– Lors de sa construction, la tour s’enfonce. Si vous regardez-bien, vous pourrez voir qu’elle penche.

– Elle possède une architecture intérieure complexe, voir labyrinthique. On adore s’y perdre 😉

– Lors de la Fronde des Princes en 1651, son 3ème étage est détruit. Elle ne retrouvera un toit qu’en 1670. Des prisonniers y sont enfermés au XVIIe siècle puis durant la Révolution.

– On trouve également dans la tour les traces d’un parcours initiatique de compagnons charpentiers du XVIIe siècle.

  • Visiter les Tours de La Rochelle : la tour de Chaîne

    pourquoi-que-visiter-tours-de-la-rochelle-tourisme-blog-city-guide-3

– Contrairement à la tour Saint-Nicolas, nous connaissons la date exacte de sa construction. Elle fut édifiée de 1382 à 1390.

– Une grosse chaîne en fer manœuvrée par un treuil permettait de fermer l’accès au port (d’où son nom). Une chaîne du XVe siècle est encore visible au pied de la tour.

– Au XVIe siècle, durant les guerres de religion, la tour sert, temporairement, de mausolée protestant.

– En 1651, lors des combats pendant la Fronde des Princes, la tour sert d’entrepôt pour les munitions. Les frondeurs incendient la tour provoquant une énorme explosion et en détruisant sa toiture. La tour de la Chaîne va rester des siècles à ciel ouvert.

– De 1811 à 1824, pour élargir l’entrée du port, on construit un bastion.

– Au XIXe siècle, la tour est rabotée aux 3/4 de sa hauteur.

– Il faut attendre le XX ème siècle pour voir la fin des travaux d’embellissement de la tour. En effet, son chemin de ronde est construit entre 1909 et 1930. Sa toiture en 1952. Le plancher de son 2ème étage est terminé en 1998 et son 3ème étage est fini en 2008.

– Depuis 2008, et à l’occasion du 400ème anniversaire de la fondation de la ville de Québec par Samuel de Champlain, la tour est dédiée à l’évocation du départ des migrants français vers la Nouvelle-France. En effet, beaucoup sont partis de La Rochelle.

  • Visiter les Tours de La Rochelle : la tour de la Lanterne ou dites des 4 sergents

    pourquoi-que-visiter-tours-de-la-rochelle-tourisme-blog-city-guide-4

– C’est la tour qui se situe le plus à droite lorsque l’on est face au port. Elle est plus en retrait des deux autres tours plus visibles.

Elle contrôlait l’accès au port primitif. De cette tour primitive, construite vers la fin du XIIe siècle, subsiste encore des vestiges, notamment la salle basse. Mais aussi, il reste à l’extérieur, un bout du premier mur de l’ancienne tour.

Son capitaine était chargé de désarmer les navires avant qu’ils n’entrent dans le port, il était surnommé le «Désarmeur des Nefs ».

– De 1445 à 1468, la tour actuelle est construite en enveloppant la première tour. Elle est surmontée d’une grande flèche servant d’amer (point de repère) pour les navires. Une lanterne, qui donne son nouveau nom à la tour, y est bâtie pour servir de phare.

– Du XVIIe et XVIIIe siècles, la tour de la Lanterne va aussi servir de prison pour les marins étrangers capturés pendant des guerres maritimes.

– C’est à partir de 1820, que la tour devient prison militaire. D’ailleurs, les prisonniers y ont laissé de nombreuses traces de leur passage avec une multitude de « graffitis » (plus de 600 ont été répertoriés).

– En 1822, un complot instauré par le groupe dit des « Quatre Sergents » visant à renverser la monarchie restaurée par le roi Louis XVIII, va voir deux de ces membres enfermés dans la tour avant d’être guillotinés à Paris.

– La tour est depuis surnommée : tour des Quatre Sergents.

– Entre 1900 et 1914, le crénelage et la galerie supérieure sont reconstruits et un lanternon néogothique est créé.

– En 1985, trois œuvres contemporaines, imaginées par les artistes Honneger et Pincemin, sont installées dans la flèche.

– Lors de sa rénovation entre 2014 et 2015, deux gargouilles ont été recréées à l’effigie des dessinateurs et caricaturistes Cabu et Wolinski.

Je vous remercie d’avoir pu visiter les Tours de La Rochelle avec moi de façon virtuelle en espérant que vous puissiez les voir en vraies rapidement 😉

XOXO JENI CHÉRIE

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Je suis allé à La Rochelle en 2019 et les paysages y sont très bons et il fait beau aussi ! 🙂

    1. Coucou ! Tu as parfaitement bien résumé la qualité de vie ici à La Rochelle. J’ai vraiment beaucoup de chance de vivre dans une si belle ville 😉 J’espère que tu y reviendras !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *