Les aventures de Jeni

À la découverte de Bergerac et de St Émilion (sans aimer, ni y aller pour le vin)

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_1
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_2

Hello mes étoiles !!!

Dans cet article, je vous amène avec moi voir de jolis paysages et un petit bout de mon cher Sud-Ouest adoré !

Comme vous le savez, j’ai profité de ma venue à Bordeaux pour voir Céline Dion en concert, pour en même temps visiter 2 villes emblématiques de ma région Nouvelle-Aquitaine avec mes parents : Bergerac et Saint-Émilion.

Alors, ici, les passionné(e)s du vins vont être déçus, car je n’ai pas fait un circuit centré sur ce thème étant donné que je n’aime pas l’alcool (cela fait partie des choses à savoir sur moi et c’est par ici).

Oui, je l’assume, et je pense, que l’on peut apprécier tout autant de découvrir ces deux villes pour leurs histoires, leurs patrimoines, leurs gastronomies et leurs beautés.

Aussi, cela a été la première fois que je dormais en chambre d’hôte et je tenais aussi à vous faire partager mon expérience sur le sujet.

Je vous amène avec moi le temps d’un article pour vous faire voyager dans la beauté des vignobles (car, oui même si je n’aime pas le vin, j’en apprécie les paysages), mais aussi dans des ruelles chargées d’histoire et de charme, à la découverte de Bergerac et de St Émilion (sans forcément aimer ou y aller pour le vin)

Le domaine de la Mouthe : des chambres d’hôte féeriques

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_3

J’avais déjà entendu que le Périgord regorgeait de magnifiques endroits. Je pense avoir justement était accueilli dans l’un d’eux par la plus adorable de hôte qui soit !

Au Domaine de la Mouthe (à Saint-Remy), vous serez reçu par Marie-Ange qui vous fait véritablement vous sentir comme chez vous ! Honnêtement, pour une première en maison d’hôtes, je ne suis absolument pas déçue 😉 J’ai toujours eu un peu d’appréhension sur ce type d’hébergement, étant un peu « sauvage », je me disais que prendre le petit-déj avec d’autres personnes me semblerait impossible. Comme quoi, il n’y a que les idiot(e)s qui ne changent pas d’avis 😉

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_4
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_5
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_6

Pour en revenir au lieu, j’ai été charmé par cette typique maison de campagne à l’ancienne perdue au milieu de la verdure. Un véritable écrin de tranquillité. La nature y est paisible, coloré et belle. Des fleurs de toutes les senteurs se déploient sous nos yeux, c’est magnifique !

Les chambres sont trop jolies et décorées avec goût. Celle où j’ai dormi « La Suite Bleue » avait quelque chose dans l’esprit campagne anglaise, je trouve. Elle est vraiment bien équipée (salle de bain, cuisine, terrasse avec vue sur la campagne vallonnée etc. De plus, elle est spacieuse (36m2). J’y est vraiment bien dormi (comme un loir si je peux me permettre).

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_7
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_8

Concernant le petit-déjeuner, tout simplement une merveille, il y a tout ce qui peut ravir les gourmand(e)s (comme moi). Pain frais, croissants, brioche, gâteaux, yaourt, confitures, fruits de saison, thé, café, lait, chocolat, bref, délicieux !!!!!!!

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_9

Marie-Ange est vraiment une très belle personne qui sait être discrète quand il le faut, mais surtout se révèle être une passionnée de sa région et aime échanger et donner des bons plans dessus. Elle est d’une si grande gentillesse et toujours gracieuse et de bonne humeur !!! Avec elle, pas de chichis, elle sait recevoir et nous mettre à l’aise.

Sincèrement, si vous passez par là, vous pouvez y aller les yeux fermés, vous ne serez vraiment pas déçu(e)s.

Adresse : La Mouthe, 24700 Saint-Rémy

Téléphone : 06.71.52.73.42

C’est un roc, c’est un pic, c’est un cap, que dis-je, c’est Bergerac !

Bon, ok, oui, j’assume d’avoir choisi un titre comme celui-ci. En même temps, j’avais adoré cette histoire au collège, j’en ai gardé des traces, je crois. J’adorais cette tirade LOL

Alors, comme je vous le disais plus haut, certes, je ne suis pas amatrice de vins, mais j’aime le patrimoine (d’ailleurs, ce n’est pas pour rien que j’ai fait des études dans ce domaine). Par conséquent, j’apprécie de flâner dans des villes telles que Bergerac, qui raconte une histoire à chaque coin de rue, à chaque pavé foulé.

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_10
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_11
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_12
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_13

Ce que j’ai préféré, c’est la Place de la Mirpe, qui correspond parfaitement à l’image médiévale que j’avais en tête de Bergerac. De magnifiques maisons à colombages, des pavés au sol. Elle est si calme, que l’on se croirait seul au monde. Les lumières sont si belles en été à cet endroit. Les tilleuls qui bordent cette place donnent un charme typique du sud. Enfin, le fier et majestueux Cyrano de Bergerac trône au centre de la place tout de blanc vêtue, ce qui lui donne un aspect romantique.

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_14

Juste à côté, en contrebas, je suis arrivée sur les berges du quai Slavette, où l’on y trouve de les fameuses gabarres. Je vous conseille d’en faire un tour, cela est vraiment apaisant. Il faut compter environ 9€ l’heure de bateau pour sillonner la beauté de la Dordogne.

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_15
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_16
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_17

Enfin, en revenant dans le centre-ville, on ne peut pas louper la majestueuse église de Notre-Dame et la statue de bronze plus moderne de Cyrano peinte par Mauro Corda place de la Pélissière.

Ce qui était chouette, c’est que la ville s’était paraît des couleurs du Tour de France (puisqu’il va passer en son coeur). Dans le coup, les couleurs vives mélangées aux pierres anciennes faisaient un merveilleux mélange joyeux.

C’est vraiment une petite ville reposante où l’on prend son temps de vivre.

Découvrir Saint-Émilion sans modération

Bon, ok, là aussi niveau titre, j’y suis allée fort, mais que voulez-vous la langue française est riche en jeux de mots …

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_18
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_19

Une fois sur la route nous amenant à Saint-Émilion, alors pas de doute, nous arrivons dans la capitale du vin. Les routes sont bordées de vignes et de domaines tous plus beaux les uns que les autres.

C’est vraiment le paysage cliché d’une carte postale, mais en même temps, c’est tellement ça ! C’est tellement beau. J’avais l’impression d’être l’une des héroïnes de la sage de l’été avec ce décor en arrière-plan. Je suis une grande romantique, oui, je sais.

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_20
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_21
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_22

Arrivée à bon port, je découvre une petite très escarpée avec de très jolies rues pavées (parfois glissant, je vous conseille une bonne paire de chaussures et non des talons). Je tire mon chapeau aux résidents, car par temps de pluie, cela ne doit être facile de monter !

J’ai pris conscience de toute l’ampleur du marché du vin là-bas. C’est vraiment une religion ! J’y ai vu des prix exorbitants pour des crus inestimables. Il y a des personnes du monde entier, qui font des kilomètres pour venir les goûter.

À Saint-Émilion, j’ai eu cette sensation que j’étais coupé du monde. C’est reclus, une terre sauvage, préservée.

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_23
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_24
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_25

J’ai directement voulu prendre de la hauteur en me rendant à la Tour du Roy qui culmine la ville à plus de 32 mètres. Pour y arriver ça se mérite et il vous faut vous acquitter de 118 marches, mais le spectacle en vaut la chandelle (j’adore cette expression !). Une vue panoramique à 360° sur tout l’horizon bordant Saint-Émilion. Du centre-ville ancien aux champs de vignes à perte de vue. C’est vraiment à faire et cela ne coûte que 2€ alors, il ne faut pas s’en priver !

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_26

En redescendant, j’ai continué à me promener dans cette jolie ville et je suis tombée sur la Cour des Arts qui est abritée par un toit de vigne. On y trouve en ce lieu, des petites boutiques de créations fait-main.

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_27

Ensuite, par une porte dérobée, j’ai atterri dans le cloître de la Collégial qui est un endroit en retrait, silencieux. Pour les féru d’architecture cet endroit en vaut le coup d’oeil.

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_28
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_29
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_30
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_31
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_32
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_33

Enfin, pour finir en beauté, j’ai fait une ballade dans le petit train de Saint-Émilion pour pouvoir visiter tous les vignobles aux alentours de la ville. Même si, je n’y connais absolument rien, cela m’a permis de découvrir les plus grands châteaux des environs ! C’est une adorable petite balade à faire, c’est très apaisant et vos yeux vont être émerveillés par la beauté de la nature.

C’est vraiment une ville à voir et puis, sa notoriété mondiale en fait un petit joyau patrimonial à découvrir 😉

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_34
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_35

Mes bons plans : Où manger bon et pas cher ?

Qui dit Dordogne et Périgord, dit nourriture !!!

J’ai eu la chance de pouvoir balader mes papilles entre la Dordogne et le Périgord, voici mes bonnes adresses :

l’Auberge de l’Éclade

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_36

Un cadre très agréable et chaleureux. J’y suis allée un midi et j’ai pris le menu du jour à 15€. Pour le prix, c’est juste parfait, car il y a l’entrée, le plat, le dessert, 1/4 de vin et 1 café (bon, mais moi, j’ai fait remplacer mon vin par un soda sans soucis).

Les produits sont frais et franchement ça se sent !

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_37
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_38
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_39

Entrée : mille-feuille de courgette, chèvre et aubergine.

 

Plat : papillote de lieu jaune et légumes.

 

Dessert : verrine crème brûlée aux pommes caramel et sa tuile.

 

La quantité est généreuse et les plats excellents. Je recommande vivement, tout est fait-maison.

 

Adresse : 17 rue Paul Émile Victor, 24700 Montpon-Ménéstrol

 

Le Pressoir

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_40a>
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_41
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_42

Le chic, le calme et le goût absolu. C’est vraiment mon coup de coeur gustatif. Un cadre harmonieux où l’on sait dès notre arrivée que l’on va bien y manger. La patronne est d’une gentillesse et discrétion absolue. Elle a un professionnalisme de dingue (mais pas étonnant quand on sait qu’elle a travaillé avec Philippe Etchebest himself !).

Les plats sont préparés par le Chef Alex Blanc, Maître Restaurateur. Alors, pas de doute, ici se sont des plats raffinées et à la portés de tous que vous allez savourer.

Inutile de vous dire qu’ici tout est fait-maison avec des produits frais, car cela va de soi !

J’y suis allée un soir et j’ai pris le menu à 30€ avec entrée, plat et dessert.

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_43
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_44
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_45

Entrée : croustillant de coeur de palmier et chair de crabe

Plat : filet de cabillaud en croûte d’amandes, moelleux de courgette

Dessert : tiramisu à la framboise

Ce restaurant à un charme fou avec sa cheminée. Je vous conseille sincèrement d’aller y faire un tour, car c’est vraiment trop bon !

Adresse : 20 rue de Montpon, 24610 Saint Méard de Gurçon

Le bouchon

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_46

Au coeur de Saint-Émilion sur la place de l’Église Monolithe, on y mange dans un cadre sympa et authentique. Au vu du nombre de personnes qu’il faut servir, les serveurs sont un peu débordés, mais arrivent à gérer non sans mal à nous satisfaire. J’y suis allée un midi et j’ai pris le menu du jour à 15,50€ avec entrée, plat, dessert.

Ici, pas de chichis, les menus sont simples, mais terriblement efficaces pour nous sustenter comme il se doit 😉

decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_47
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_48
decouverte_bergerac_st_emilion_sans_aimer_vin_city_guide_tourisme_blog_mode_la_rochelle_49

Entrée : Tartare de tomates

Plat : moules, frites

Dessert : tartelette au chocolat

Sincèrement, je ne peux pas vous affirmer que tout soit fait-maison, mais ce que je peux vous assurer que l’on y mange vraiment bien et surtout les quantités sont énormes !!! Pour une personne, vous avez droit à une bonne marmite de moules et une assiette géante de frites !!! Avec mes parents, quand nous avons vu la quantité, nous avons eu un fou-rire tellement nous pensions qu’ils s’étaient trompés, mais non non, c’était bien juste pour une personne 😉

Le cadre est agréable et les serveurs sont sympas, donc si vous voulez passer un bon moment, je vous le conseille.

Voilà pour mon petit récit dans les terres de Dordogne et du Périgord ! J’espère que cela vous a fait voyager et que vous avez pu découvrir un peu de mon cher Sud-Ouest 😉 Connaissiez-vous déjà ces deux villes ?

De plus, même si je fais un crime de lèse-majesté à la culture de mon pays en n’aimant pas  le vin, je dois, pour ma défense, dire que je suis une vraie amoureuse des paysages vallonnés par les vignes qui amène à Bergerac et Saint-Émilion !

C’est vraiment des paysages à voir une fois dans sa vie. C’est beau et les gens y sont accueillants. Alors, sans aucune modération venez découvrir un pti bout de mon pays 😉

XOXO Jeni Chérie

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *