Les aventures de Jeni Looks/Conseils

1 an et demi de running, mon bilan très positif !

1_an_et_demi_de_running_mon_bilan_tres_positif_blog_mode_la_rochelle_1
1_an_et_demi_de_running_mon_bilan_tres_positif_blog_mode_la_rochelle_2

Coucou mes beautés,

Voilà l’article bilan qui caractérise bien le commencement d’une nouvelle année 😉 Alors, pour celles qui me suivent depuis le début, ainsi que sur les réseaux sociaux, vous savez que cela fait maintenant 1 an et demi que je me suis mise au running ! Qui dit nouvelle année, dit nouvelles résolutions. Alors, j’espère que mon témoignage sur ce sport pourra vous être utile pour vous lancer dans cette grande aventure !!!!

Il est temps pour moi de vous donner mon avis sur ce sport, les bienfaits qu’il m’a apportés et mes astuces pour les débutantes comme moi 😉 Allez, go, c’est parti !

Pourquoi je me suis mise au running ? Ou le pourquoi du comment ?

1_an_et_demi_de_running_mon_bilan_tres_positif_blog_mode_la_rochelle_3

Comme c’est indiqué dans le titre de mon article, j’ai commencé le running, il y a 1 an et demi. Franchement, au début, j’étais de celle à dire : »Mais pourquoi courent-ils tous, ils courent après quoi ? Oh non, ce n’est pas pour moi ! Je cours 2 secondes et je meurs … ». En bref, ce n’était pas gagné. Puis, pour être honnête, je suis une grande gourmande et du jour au lendemain, je me suis dit qu’il fallait que je mette à un sport pour pouvoir m’entretenir. Je voulais continuer à manger normalement, mais tout en éliminant et en prenant soin de mon corps et de mon esprit. Je me suis dit qu’un peu de bien-être ne me ferait pas de mal. Enfin, je voulais gagner un peu en assurance, ne plus penser que le sport n’était pas fait pour moi.

C’est dernières années, on a vu le running prendre une ampleur incroyable, de par son accessibilité à l’exercer, mais aussi pour les effets bénéfiques qu’il procure à l’organisme. Alors, après avoir vu et lu pas de choses à son sujet, je me suis Ok ma cocotte (j’aime bien me parler toute seule), à ton tour de voir si ce sport peut te convenir ou pas. Et me voilà arrivé dans cette grande aventure que je ne regrette absolument pas. Je vais vous expliquez pourquoi au travers de cet article.

Parce qu’il y a un début à tout !

Comme toute néophyte qui maîtrise très mal son sujet, je n’étais pas une très grande connaisseuse dans le domaine du running à mes débuts. J’ai, par conséquent, commis quelques erreurs de débutantes (en même temps, il y a que celles et ceux qui ne font rien, qui ne se trompent pas). Je vais donc, vous donner quelques conseils et astuces pour que vous évitiez de faire comme moi. Surtout, pas de panique, nous ne sommes pas là pour juger, mais pour s’entraider 😉 Puis, après tout, c’est de ses erreurs que l’on apprend !

Bien choisir ses chaussures de running

1_an_et_demi_de_running_mon_bilan_tres_positif_blog_mode_la_rochelle_4

Il est là le loup que je n’avais pas soupçonné. Il y a tout juste 1 an et demi, je suis partie en voyage entre Montréal, Niagara et New-York (voir le périple ici et ici). Alors, il me fallait une bonne paire de tennis pour pouvoir marcher. Et, c’est dans le même temps que j’ai décidé de me mettre à la course à pied. Par conséquent, j’ai voulu faire d’une pierre deux coups. J’ai donc acheté des Nike Rosh One Juvenate (à voir ici) pensant qu’elles étaient faites pour le running puisque c’était des baskets (bah, oui, évidemment!). Et, bien, non pardi !

Si elles se sont avérées parfaites pour la marche, c’est au bout d’un certain temps que je me suis rendu compte que pour la course, elles n’était pas terribles, pire encore, pas du tout adaptées pour ce type de sport.

En effet, j’ai commencé à avoir mal au niveau de la hanche et ma réception au niveau sol/pieds était vraiment inconfortable. Certes, elles ont fait leur temps, mais si je peux vous donner un conseil, investissez dans une vraie paire de baskets faite pour le running, en plus en terme de prix, j’ai payé quasi la même somme.

Sincèrement, je suis une personne qui n’a jamais de regret, ce qui est fait est fait. Cependant, si c’était à refaire, je ne prendrais pas ce style de baskets.

Alors, comme un miracle providentiel, le Papa Noël, vient de m’apporter THE CHAUSSURES DE RUNNING Asics gel pulse 8 !!! Déjà, esthétiquement (oui, bah nous les filles, on regarde ça aussi), elles sont canons ! Du rose, du turquoise, c’est juste parfait.

Ensuite, niveau confort et réception au sol, c’est un pur bonheur. L’amorti est assuré par des inserts gel à l’avant et l’arrière des chaussures. Elles sont ultra-légères. En bref, elles sont tops !

Petits conseils techniques super important : Les Asics gel pulse 8 sont faites pour les personnes qui ont une marche universelle, c’est-à-dire que l’usure de vos chaussures est centrale (vous utilisez le talon pour vous réceptionner et dépliez jusqu’aux orteils). Pour le vérifier, c’est très simple, il suffit de prendre une paire de vos chaussures et de voir leur usure. Pour les marches supinatrices (vous avez des usures sur l’intérieur) ou les marches pronatrices (vous avez des usures sur l’extérieur), demandez conseil auprès des vendeurs, afin qu’ils vous orientent vers la bonne paire de baskets. Sinon, vous risquez de sentir une gêne et cela ne serait vraiment pas cool dans votre course.

Bien choisir ses tenues de running en fonction des saisons

Alors, là, contrairement aux chaussures de running où je préconise de prendre une marque, pour les vêtements, je trouve que la marque Kalenji de chez Decathlon propose une large gamme de pièces de très bonne qualité et à petits prix. C’est toujours super coloré, les lignes et matières sont impeccables.

L’hiver, je porte toujours des gants, car il ne faut jamais zapper ce détail, c’est important de protéger toutes les extrémités du corps pour avoir un confort de course optimale. Puis, je mets un pantalon qui maintient la chaleur, ainsi qu’un maillot à manches longues. En cas, extrême de grand froid, vent ou pluie, je porte un coupe-vent.

L’été, je mets des t-shirts respirant et un pantacourt très léger.

Petit conseil : ne surtout pas négliger le choix de votre brassière. C’est quand même super important d’avoir un bon maintient des nénés (et, oui les filles, si ça ballotte, ce n’est pas top). Je vous mets le lien en fin d’article de celle que je porte 😉

La base : courir à son rythme, c’est le top !!!

Je sais, je sais, vous voyez sur le net des personnes faire des performances incroyables. Vous avez autour de vous des gens qui vous disent qu’ils ont une endurance de ouf. Et, vous ? Bah, vous, vous complexez, vous vous dîtes que vous êtes nulles, bla, bla, bla …

Que nenni ! Oui, oui, vous avez bien compris !!! Dites-vous que toutes ces personnes ne sont pas nées avec des poumons de compét’ et je peux vous l’affirmer, elles en ont bavé aussi pour avoir ce niveau. Alors, oui, c’est indéniable, elles ont bossé pour en arriver là, mais si vous avez une bonne volonté, aucun doute que vous allez y arriver.

Je ne vous le cache pas, je suis passée par là, au début, c’est dur. Il n’y a pas de honte de faire des pauses toutes les 5 minutes en marchant (pour garder un rythme) et reprendre sa course. Il faut habituer votre organisme, votre coeur, vos poumons. Il faut que la machine se mette en route.

Il ne faut absolument pas vous mettre la barre haute, du genre, je vais courir (pour la toute première fois de ma vie) 10 km en 40 minutes. Je vous le dis, vous allez vous cramer, voir vous dégoûter. Au contraire, il faut y aller par pallier. D’abord, 15 minutes sans lâcher, puis 20, 25 et plus encore. Vous allez voir que plus les pauses diminuent, plus votre distance va augmenter et quelle satisfaction 😉 Il faut impérativement bien inspirer et expirer. C’est bête à dire, mais tellement vital dans ce sport.

Petit conseil : cela ne sert à rien de courir vite, vaut mieux allez plus doucement pour gagner en endurance 😉

Pourquoi je n’écoute pas de musiques en faisant du running ?

Alors, là pareil, je me disais : « Wouahhh elles ou ils ont trop la classe avec leurs écouteurs en courant ! ». Pareil, j’ai déchanté, mais appris énormément sur moi. Je vous explique. Je le suis rendue compte que le fait d’avoir de la musique dans les oreilles cassée complétement mon rythme de course. Soit j’allais trop vite ou trop lentement, je m’essoufflée, bref l’horreur assurée !!! C’est carrément mieux de faire sans, car il faut écouter son corps, sa respiration. C’est très important d’être attentif à cela, car votre running sera de meilleur qualité.

Faire du running à deux ou plus, c’est mieux !

C’est quand même plus fun de courir accompagné. Déjà, c’est super motivant, car on s’entraide et on s’entraîne. Pour ma part, je cours avec ma belle-soeur et c’est toujours un moment agréable et de détente. On papote en même temps. On se soutient, même si des fois, nous sommes crevées. Pas de stress, si la personne ne court pas à votre rythme. L’un n’empêche pas l’autre, vous pouvez vous booster et trouver des compromis pour avoir un rythme uniforme 😉

Mon application téléphone favorite pour faire du running

1_an_et_demi_de_running_mon_bilan_tres_positif_blog_mode_la_rochelle_5

C’est sans conteste Runkeeper !!! J’adore, c’est simple et efficace. Elle donne la distance parcourue, le temps et les calories brûlées. C’est juste ce qu’il faut. Aussi, j’ai testé, vous savez le fameux brassard que tout le monde porte à son bras. Alors, je n’ai pas du tout aimé, ce n’est vraiment pas terrible. Soit, ça serre ou ça glisse (pas de demi-mesure). Rien de mieux que la bonne vieille poche qui ferme pour mettre son téléphone dedans 😉

À quel moment, je cours, où et combien de fois par semaine ?

J’ai envie de dire que ça, c’est selon l’emploi du temps de chacun. Pour ma part, je privilégie en fin d’après-midi, après la débauche. Par exemple, en été, je vais courir en début de soirée, vers 19h, car la chaleur tombe un peu et c’est bien plus agréable comme ça. L’hiver, j’ai investi dans une lampe frontale, car on y voit vraiment rien et c’est limite dangereux.

Mes lieux favoris pour faire du running, sont le bord de l’océan (et, oui, j’ai de la chance pour ça) et dans les parcs de La Rochelle qui sont magnifiques, verdoyant et féeriques !

Je cours deux fois par semaine, généralement le mercredi et le dimanche. J’ai décidé de me donner cette discipline pour mieux évacuer la semaine. Par conséquent, je fais un break au milieu, puis un autre juste avant d’attaquer la nouvelle 😉

Mon petit rituel avant de courir

Je ne vais jamais faire mon running sans mon rouge à lèvres. J’aime allier féminité et sport. L’un peu très bien aller avec l’autre. Je vois bien les gens qui sont interloqués souvent de me voir courir avec mon RAL, mais je m’en fiche, j’assume ce petit rituel sans complexes 😉

Les points positifs du running sur mon corps et mon esprit

Tout d’abord, physiquement, je tiens mieux le coup, dans le sens où maintenant, je marche sans m’essouffler. J’ai une meilleure endurance, même au quotidien. J’ai noté que ma taille s’était affinée, mes cuisses et mon fessier se sont musclés (bon, je n’ai pas le booty de J.LO, mais au moins, il est un peu plus rebondie qu’auparavant 😉 Les bienfaits sur mon esprit, se traduisent par le fait que lorsque je cours, je ne pense à rien. Je fais le vide dans ma tête. Et ça, c’est plutôt cool, car je suis quelqu’un qui pense constamment, tout le temps, à m’en épuiser. Aussi, je me laisse surprendre à contempler, observer les belles qui m’entourent. Franchement, faire du running, ça fait du bien ! Un point, c’est tout !!!!!

Les objectifs running que je me lance en 2017

Je compte augmenter ma fréquence de course à 3 fois par semaine. Aussi, je vais participer aux 5 km de La Sarabande des Filles de La Rochelle, se sera ma première course officielle, je suis excitée comme une puce. Certes, je n’y vais pas pour faire un score de dingue, mais pour me dépasser, pour passer un bon moment avec les copines et faire le plein de bonnes énergies !!!

1_an_et_demi_de_running_mon_bilan_tres_positif_blog_mode_la_rochelle_6
1_an_et_demi_de_running_mon_bilan_tres_positif_blog_mode_la_rochelle_7

Voilà les filles pour mon petit bilan après 1 an et demi de running. Je suis encore novice dans le domaine, mais je suis fière du chemin parcouru. En effet, au départ, ce n’était pas gagné. Cependant, je suis heureuse des bienfaits que ce sport à apporté à mon quotidien et à ma vie. Je tenais à vous parler de cette expérience, car si cela peut vous aider à vous lancer, j’en serai super heureuse 😉 Je ne suis pas experte dans ce sport, mais je me suis dit que d’avoir justement un témoignage de quelqu’un qui débute, serai plus réaliste que celui des pros 😉

Bonnes résolutions mes beautés !!!!

Shopping : maillot manches longues running Kalenji by Decathlonpantalon running Kalenji by Decathlongants running Kalendji by Decathlonbrassière running Kalenji by Decathlonchaussures de running Asics

Vous pourriez également aimer...

10 commentaires

  1. J’ai du arrêter à cause d’une blessure au genou qui est devenu chronique ça me manque à un point… Mais bon je continue le renforcement musculaire et cette année je me mets au vélo on verra bien 🙂
    Biz Jeny

    1. Oh ma pauvre !!! Bah écoute, moi pour le moment ma hanche ne me fait plus mal, donc j’y vais doucement en ce moment. J’aimerais bien me mettre au renforcement muscu aussi, mais chaque choses en son temps 😉 Merci pour ton témoignage ma belle bisousssss

  2. Bravo, c’est super que tu te sois mise au running. Moi aussi j’ai repris il y a 1 an environ et je ne le regrette pas !

    1. Merci pour tes encouragements !!! C’est vraiment le sport qui me correspond et je suis heureuse que tu t’y sois mise aussi 😉

  3. Je dis BRAVO !
    J’ai déjà essayé de m’y mettre mais je me démotive à chaque fois en moins de 3 sorties parce que je ne vois pas d’amélioration et parce que je me retrouve avec le souffle coupé
    et parce que j’ai mille excuses.
    Peut être que grâce à ton article je vais enfin réussir à m’y mettre. Merci pour ton optimisme et tes conseils et bonne chance pour ta première course officielle.
    Et bonne année aussi 😉

    1. Merciiii Jennifer 😉 Oh mais c’est tout à fait normal de ressentir cela au début. Il faut vraiment persévérer, car cela prend du temps. C’est vraiment au bout de la première année, avec un rythme hebdo que tu verras de l’amélioration. Même si au début tu ne cours pas longtemps, c’est normal. Il faut faire des pauses, ce n’est pas une honte. Belle année ma belle et courage tu vas y arriver 😉

      1. Merci pour tes encouragements !
        J’ai commencé les exercices de gainage hier… en attendant 😉

        1. Ah cool, bah ça c’est super bien, c’est un très bon début 😉

  4. Coucou Jeni 🙂 je découvre ton article à l’instant, il m’a fait de l’œil car suis une fana de sport ! hyper bien rédigé ! avec une pointe d’humour ! j’adore 🙂 . Plus de footing pour moi…, douleurs au genoux mais j’ai trouvé une alternative ! je marche 2h tous les matins, une marche sportive, rapide et franchement c’est un super compromis 😉 , et tu as raison, le sport a un impact positif aussi sur l’esprit, moi ça me vide la tête, après ma marche je peux démarrer ma journée de travail au top, j’ai une patate d’enfer ! :)) . Bisous bisous princesse !

    1. Coucou Miss !!!! merci tu es gentille 😉 La marche c’est une bonne alternative je trouve. Quand, j’ai mal au dos, j’en fais aussi, car c’est vraiment bénéfique ! Un jour qui sait nous ferons une séance ensemble 😉 bisoussssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *