Pourquoi je n’aime pas bronzer ?

pourquoi-je-naime-pas-bronzer-blog-mode-la-rochelle-1

Hello mes étoiles !!!

Oui, je sais, je vous avais dit que le blog prenait des vacances en août, mais je n’ai pas pu m’empêcher de vous écrire cet article. En effet, le sujet traité est la cible de nombreuses questions de votre part (et particulièrement, cette année, allez savoir pourquoi ?!). Alors, c’est le moment de vous expliquer pourquoi je n’aime pas bronzer ?

C’est un fait, que je ne vous cache pas d’ailleurs, j’ai le teint porcelaine. J’ai toujours été à contre-courant concernant ce sujet au combien d’actualité en cet été bien ensoleillé.

Effet de mode ou pas, moi, comme vous le savez, je m’en contrefous ! Cela ne date pas d’hier le fait que je n’ai jamais été une férue de bronzage.

Comme vous êtes très nombreuses et nombreux à me demander pourquoi ce choix depuis pas mal de temps maintenant. Je vais tout vous expliquer dans ce nouveau billet. Alors, oui, comme j’en ai déjà eu la remarque, j’ai peut-être était chinoise dans une autre vie. En même temps, je ne suis pas du tout choquer de voir tous les stratagèmes qu’ils déploient pour ne pas bronzer. Bon, ok, leur combi ultra-chelou, je passe mon tour. Un chapeau, une paire de solaire, une très bonne crème solaire indice 50 et un parasol, ça me va parfaitement.

Attention, ce que je vais écrire dans cet article est uniquement mon expérience, mon ressenti. En aucun cas, je ne juge pas celles ou ceux qui aime bronzer. Si vous kiffez ça, grand bien vous fasses 😉 Je réponds juste à des interrogations de plus en plus pressantes sur ce choix me concernant.

Aussi, cet article ne veut pas dire que je ne comprends pas celles et ceux qui aiment s’exposer. Par exemple, ma petite soeur d’amour adore se dorer la pilule à la plage. Pour ma part, ce n’est pas ce qui me correspond. Donc, je respecte celles et ceux qui le font, mais ne me jugez pas non plus 😉

Dans le coup, je me dis que je dois vraiment avoir un teint de vampire pour que cela puisse autant vous interpeller et susciter autant de questions 😉

Les raisons et mes choix pour lesquels je n’aime pas bronzer

  • Je n’aime pas bronzer depuis mon plus jeune âge

Comme beaucoup d’entre vous le savent (et, ceux qui ne le savent pas vont l’apprendre). j’ai des origines manouches ou tziganes (comme vous préférez) de mon papa. Alors, niveau capital bronzage, je pars sur une bonne base puissance 1000. D’ailleurs, enfant, j’étais la plus bronzée de mon frère et mes soeurs ! Si je veux, j’ai vraiment une peau qui bronze très facilement et uniformément. Le pire, c’est que je ne cherchais même pas à bronzer, mais le simple fait de jouer dehors suffisait pour que je prenne des couleurs !

Mais, voilà, il y a toujours une exception à la règle. Déjà petite, je n’aimais vraiment pas m’exposer ! Je détestais sentir le soleil sur mon épiderme. La sensation de brûlure, c’est littéralement du feu sur ma peau. J’ai donc décidé très jeune de ne plus me mettre au soleil ou du moins de me protéger au maximum pour éviter tout bronzage.

En plus de mes origines, j’habite près de l’océan, je les cumule, je vous dis ! Par conséquent, je dois déployer des stratégies pour limiter le bronzage.

Il faut dire aussi, que j’ai toujours été une très grande fan des pin-up des années 40/50. Par conséquent, j’ai toujours trouvé leurs teints de lait absolument magnifiques. Je les trouve, encore aujourd’hui intemporelles ces femmes.

  • Ma peau fragile contribue au fait que je n’aime pas bronzer

Voici le plus gros facteur qui m’a donné encore moins envie de m’exposer aux rayons de soleil. Je vous avais déjà un peu parlé de mon acné, mon eczéma et autres intolérances solaires dont fait l’objet ma peau. Dans le coup, se serait vraiment pas conseiller de mettre mon épiderme au soleil. Cela ne ferait qu’aggraver les choses et sincèrement, je n’en ai pas envie.

De plus, j’ai énormément de grains de beauté, donc je dois régulièrement les faire examiner par mon dermato. Et, oui, il ne faut pas sous-estimer les dégâts que peuvent causer les UV

  • Je n’aime pas bronzer, car je n’ai pas de patience

La patience est une vertu… que je n’ai pas ! Je suis une vraie pile électrique. Alors, faire la crêpe pendant des heures, ce n’est pas possible. J’ai tout simplement l’impression de perdre mon temps avec quelque chose qui n’est vraiment pas bon pour moi.

De plus, je n’y trouve aucun intérêt : tu transpires, tu sues à mort, tu te fais clairement chier ! Car, oui, je vois pas mal de personnes se forcer à rester allonger, mais tu sens qu’elles gigotent, car elles n’en peuvent plus.

Pourtant, j’adore qu’il fasse beau ! Les seules fois où je vais à la plage, c’est pour ma Mimi d’amour, et encore, je joue où je fais la folle dans l’eau avec elle. Cependant, c’est tout un stratagème pour ne pas me payer des vilaines traces de bronzage. D’ailleurs, mon indice 50 La Roche Posay ne me quitte jamais !

  • Je déteste les marques de bronzage

Je sais que beaucoup de personnes adorent bronzer et se moquent des traces de bronzage qu’elles ou qu’ils se chopent. Perso, j’en ai horreur ! Je ne trouve pas ça joli, sur moi, j’entends. Moi qui adore mettre de fines bretelle ou des cols bardot, je déteste avoir les épaules dénudées avec des marques de bretelles ou autres. Très peu pour moi le fait de ressembler à un zèbre.

  • Je n’aime pas bronzer et je me fous de la course au bronzage

Je dois être démodée, j’en conviens. Quand, j’entends qu’il faut absolument être bronzé en été, car c’est tendance. Pour moi, voyez-vous, cela a le même effet que lorsque j’entends qu’il faut maigrir pour rentrer dans son bikini. Cela m’horripile au plus haut point !!!!

La course au bronzage, très peu pour moi. Je suis de celle qui s’en fout de revenir de vacances avec un teint de cachet d’aspirine.

Par contre, qu’est-ce que je peux avoir comme réflexion, que se soit dans la rue, au taf et autres : « Bah, tu es toute blanche, va falloir penser à aller te bronzer ! » ; « Oh la la, mais tu n’es pas sortie pendant tes vacances » ; « un vrai cachet d’aspirine », etc. Et j’en passe !!!

Stop, pause, retour en arrière, c’est comme si moi, je leur disais : »Mais, tu es cramée, tu as des tâches de soleil partout ! » ; « Tu es toute meulée à cause des rayons » ; « Oh la la, mate ton décolleté tout ridé à cause des effets du soleil » !!!

Sérieux, je suis bien trop élevée pour sortir cela à quelqu’un, mais surtout, je me fous complet de ce que les autres font ! Alors, c’est pareil pour moi, j’aimerais bien que l’on arrête de me juger là-dessus et surtout, je me passerai bien de vos réflexions vraiment impolies. À bon entendeur 😉

  • Je ne veux pas me rider et j’aime me démarquer

Je ne vous apprends rien si je vous dis que le soleil est le plus grand accélérateur du vieillissement ! Alors, ce n’est pas de l’égocentrisme. Je ne vais pas m’excuser pour cela, mais oui, je fais un minimum gaffe à mon apparence et je ne veux pas finir ridée à 40 ans ! Je veux garder mon teint de poupée 😉

Voilà, mes étoiles pour la petite histoire de la couleur de ma peau et pourquoi je n’aime pas bronzer. Ce sera la première et dernière fois que j’en parle, car je trouve qu’en 2018 devoir se justifier sur la teinte de sa carnation, cela n’a vraiment aucun sens ! Cependant, j’ai été obligé de le faire, car, je ne pensais pas encore avoir les mêmes réflexions ou commentaires désobligeants qui me suivent depuis mon adolescence.

Bon, mais le truc, vous me connaissez, c’est que je n’écoute jamais les mauvais esprits. Je ne me fis qu’à mes envies. Alors, oui, ma blancheur fait sans doute partie de ma singularité, mais je n’ai jamais complexé là-dessus, car c’est un choix assumé et avec lequel je me sens parfaitement bien. C’est plus les autres que cela dérange…

Et, vous, mes girls and boys, vous êtes team bronzette ou team vampire 😉

pourquoi-je-naime-pas-bronzer-blog-mode-la-rochelle-2

XOXO JENI CHÉRIE

Shopping : maillot de bain Asos – lunettes H&M

 

 

 

 

 

 

5 Comments on Pourquoi je n’aime pas bronzer ?

  1. Djahann
    20 août 2018 at 09:04 (1 mois ago)

    Combien de fois ai-je entendu des remarques sur mon teint pâle ! « mais tu es malade ?  » « mais qu’est ce que tu es blanche ! » Ben oui, c’est comme ça. Moi je bronze un peu (enfin à mon niveau, on s’entend !), mais je n’aime pas non plus faire la crêpe pendant des heures. Mais je bronze quand je jardine, fait du bateau etc… je mets aussi de la crème indice 50.
    Et puis merde, blanche ou pas, on fait ce qu’on veut ! (ou ce qu’on peut !) Les gens sont toujours prompts à juger…

    Répondre
    • Jeni
      20 août 2018 at 17:34 (1 mois ago)

      Exactement ma belle ! Je suis d’accord 😉 C’est ce que j’ai voulu faire passer comme message d’ailleurs. Chacune et chacun fait ce que bon lui semble et respecte le choix des autres. Mais, c’est là, le plus difficile pour beaucoup. Il y en a beaucoup qui font « genre » de te dire des choses pas très sympas avec le sourire, mais cela n’empêche que leur avis on s’en fout 😉

      Répondre
  2. Fabienne
    20 août 2018 at 09:22 (1 mois ago)

    Cc team vampire lol quand tu parle de toi petite et bien c’etais moi aussi petite ce qui est troublant ainsi que pour ta soeur idem lol ainsi que pour le patrimoine génétique côté père qui est n’aide pas non plus haha ha mais différent du tiens .

    Répondre
    • Jeni
      20 août 2018 at 17:35 (1 mois ago)

      Vive la team vampire, j’étais trop fan de Buffy d’ailleurs !!!!

      Répondre

Leave a Reply